Château Lafite Rothschild 2003

Retour

L'histoire du vignoble de Lafite est ancienne. Sur un domaine qui comportait déjà des plants de vigne, Jacques de Ségur structure le vignoble à la fin du XVII° siècle et la réputation de ce vin s'établit déjà à un bon niveau. Son fils Alexandre étend le domaine en épousant en 1695 l'héritière de Latour. De cette union naît Nicolas-Alexandre, qui construit au début du XVIII° siècle le prestige et la renommée de Lafite, le vin étant plébiscité à Versailles et déjà également outre-Manche. Au décès de ce dernier, Lafite connait une succession de propriétaires, il sera notamment vendu aux enchères après la Révolution, mais la qualité sera maintenue au meilleur niveau grâce aux soins de ses régisseurs, la famille de Joseph Goudal. Le Château Lafite sera ainsi classé 1er cru en 1855.

En 1868, le Baron James de Rothschild acquiert, aux enchères de nouveau, le domaine qui est depuis resté propriété de sa famille. En dehors de son terroir exceptionnel la qualité s'explique notamment par l'âge moyen du vignoble (plus de 40 ans), un faible rendement à l'hectare et une sélection très sévère. Dans les années 1960-1970 les vins se sont révélés d'une qualité moindre, en raison d'une gestion moins stricte du domaine et du processus de vinification.

Depuis 1975, le château, célébré par les amateurs du monde entier, produit des vins magnifiques, grâce à la direction dynamique d'Eric de Rothschild. D'une finesse exceptionnelle, ils déploient une complexité aromatique fabuleuse. D'une matière impressionnante, leur potentiel de garde semble illimité.

  • Région : Bordeaux
  • Appellation : Pauillac
  • Millésime : 2003
  • Cépages principaux : 85% Cabernet Sauvignon, 10% Merlot, 5% Cabernet Franc
  • Terroir : Graves profondes, reposant sur des marnes et sur un sous-sol calcaire.
  • Viticulture : Culture raisonnée
  • Vinification : Vinification traditionnelle, élevage de 18 à 20 mois en fûts de chêne neuf.
  • Description
    • Visuelle : La robe est pourpre aux reflets violine.
    • Olfactive : Le nez exprime les fruits rouges très mûrs, l'amande verte, la violette.
    • Gustative : En bouche, ce millésime se montre particulièrement riche, profond et onctueux avec des tanins très ronds. La finale est longue et persistante.
  • Alliances gastronomiques : Carré de veau et purée de butternut, Gibier, Pigeonneau rôti aux cèpes, Tournedos Rossini
  • Producteur : Eric de Rothschild
  • Disponibilité : Rupture de stock
  • Prix TTC catalogue : 950€

Laissez un commentaire

  • Sélectionnez nos vins par…

  • Login

  • S’inscrire sur le site